Irak : des chiffres et des jeux


article de la rubrique international
date de publication : lundi 18 août 2008


Des morts, des jeux et des dollars.

[Publié le 10 août, mis à jour le 18 août 2008]

Depuis l’invasion armée de leur pays en mars 2003, on a répertorié près de 100 000 morts violentes parmi les civils irakiens, victimes d’opérations (para)militaires.

Mais le nombre de victimes irakiennes est certainement beaucoup plus élevé : on estime à plus de 1 250 000 le nombre de morts irakiens suite à l’invasion américaine de mars 2003

Cette évaluation s’appuie sur l’étude, publiée le 11 octobre 2006 dans le prestigieux journal médical The Lancet, qui avait estimé à 600 000 le nombre d’Irakiens tués, de mars 2003 à juin 2006, suite à l’invasion armée de leur pays.

En septembre 2007, l’institut de sondage britannique ORB avait estimé à plus d’un million le nombre des victimes irakiennes de la guerre : il était arrivé à la conclusion que près du quart des quatre millions de familles irakiennes avaient perdu au moins l’un de ses membres, 9% des tués ayant été victimes des bombardements aériens américains (lire sur ce site Bernard Kouchner et l’addiction à la guerre).

______________________

Disneyland à Bagdad

« Je suis un homme d’affaires. Je ne suis pas ici parce que je pense que vous êtes des gens sympas. Je pense qu’il y a de l’argent à gagner » a déclaré Llewellyn Werner venu exposer son projet de grand complexe de loisirs qu’il compte construire à Bagdad.
«  Nous allons employer des milliers d’Irakiens... »

[L’article complet : « Ils veulent du pain ? Qu’on leur donne des jeux ! ».]

Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP