Histoire coloniale et postcoloniale

Accueil > après les empires coloniaux > Tunisie > Tunisie : le soutien de la LDH et des Toulonnais

communiqué signé par des organisations locales, dont la LDH de Toulon

Tunisie : le soutien de la LDH et des Toulonnais

lundi 17 janvier 2011

A Toulon, quatre cents personnes, répondant à l’appel de diverses organisations, se sont retrouvées sur le Parvis des droits de l’homme, le samedi 15 janvier au matin, pour manifester leur soutien au peuple tunisien – et pour dénoncer les propos effarants de Michèle Alliot Marie proposant aux autorités tunisiennes le concours de nos forces de sécurité.

L’après-midi, la joie s’est exprimée dans les rues du centre-ville, avec chants, drapeaux et slogans contre le dictateur déchu. (Source : Var Matin)

[Mis en ligne le 13 janvier 2011, mis à jour le 17]


A Toulon, le 15 janvier 2011

Communiqué

Samedi 15 Janvier 2011 – 10h
Parvis des Droits de l’Homme à Toulon
Rassemblement de solidarité avec les luttes sociales en Tunisie

Le peuple tunisien a besoin de notre soutien

  • Nous affirmons notre solidarité sans faille avec le formidable mouvement de contestation et de révolte générale que connait la Tunisie dans tout le pays. Malgré la répression le mouvement s’amplifie : la peur a changé de camp.
  • Nous faisons nôtres les mots d’ordre scandés dans les manifestations à travers toute la Tunisie : Pour les libertés démocratiques et les droits fondamentaux ; Pour le droit au travail et le droit de gagner sa vie dignement ; Pour une juste répartition des richesses ; contre la corruption et le népotisme.
  • Nous dénonçons l’attitude du pouvoir qui répond aux Tunisiennes et aux Tunisiens par les balles, les arrestations, l’intimidation et la répression.
  • Nous appelons à la libération immédiate et à l’arrêt des poursuites à l’encontre de tous les emprisonnés de ce mouvement comme de ceux qui l’ont précédé, notamment celui des révoltés du bassin minier de Gafsa, ainsi que les étudiants emprisonnés en raison de leur activité syndicale.
  • Nous réclamons que les responsables de la répression, des violences à l’encontre de la population qui ont causé la mort et des blessures graves parmi les manifestants soient traduits en justice.
  • Nous nous joignons aux appels à une mobilisation nationale et internationale d’ampleur en soutien à la révolte du peuple tunisien.
  • Nous maintiendrons une mobilisation vigilante pour soutenir toutes les victimes de la répression, pour faire échec à l’entreprise de criminalisation de la contestation, pour répondre aux agressions qui visent les syndicalistes, les avocats, les média indépendants du pouvoir, les associations et partis solidaires de la révolte tunisienne.
  • Nous dénonçons fermement le soutien du gouvernement français à la dictature de Ben Ali.

Solidarité totale avec les luttes du peuple tunisien !

Toulon, le 13 janvier 2011

Les organisations varoises signataires (maj le 14 janvier) :

Association Culturelle des Algériens du Var, Association des Tunisiens en France, CGT UD83, Europe Ecologie les Verts du Var, LDH La Seyne et Toulon, NPA Toulon, PG, PCF Toulon, Varois pour la Paix et la Justice en Méditerranée,
Libre Pensée [1].

Communiqué

Le Collectif de Solidarité avec les Luttes des Habitants de Sidi Bouzid – Tunisie

Paris, le 13 janvier 2011

Madame Alliot Marie à l’Assemblée nationale répondant au nom du Gouvernement à une question d’un député français a déclaré « on ne peut que déplorer des violences concernant des peuples amis. Pour autant, je rappelle que cela montre le bien-fondé de la politique que nous voulons mener quand nous proposons que le savoir-faire de nos forces de sécurité, qui est reconnu dans le monde entier, permette de régler des situations sécuritaires de ce type. »

Monsieur Bruno Le Maire a quant à lui déclaré sur Canal+ « le président Ben Ali est quelqu’un qui est souvent mal jugé mais il a fait beaucoup de choses » Le régime répressif du président Ben Ali est responsable de la mort de plusieurs dizaines de Tunisiens ; il réprime sauvagement des manifestations légitimes, il fait tirer sa police à balles réelles , il saccage les appartements de militants, il emprisonne en dehors de toute légalité...

Cette complicité, active avec l’offre de service de Madame Alliot Marie est dégradante pour le peuple français. Nous appelons l’ensemble des démocrates français à protester et à faire changer de position le gouvernement français. Le peuple tunisien a droit à un avenir démocratique et digne.

Le collectif de solidarité avec la lutte des habitants de Sidi Bouzid appelle à une manifestation samedi 15 janvier à 14 h Place de la République, à Paris.

Signataires

AC ! - ACHR - ACORT - AFASPA - AMF - ASDHOM -ATF- ATF Paris - ATMF - ATTAC - CAPJPO-EuroPalestine - CEDETIM - CFDA - CISA - CMF (COLECTIF DES MUSULMANS DE France )- CNT - Comité National de Soutien au Mouvement du Bassin minier - Courant Nationaliste Progressiste - CORELSO - CPR - CRLDHT - DAL - Etoile Nord Africaine - Europe Écologie Les Verts - FASE (Fédération pour une alternative Sociale et Écologique) - FDLT (Forum démocratique pour la liberté et le Travail) - FSQP - FTCR - FMVJ-France (Forum Marocain Vérité et Justice) – GAUCHE UNITAIRE - La pelle et la pioche - Les Alternatifs - LDH - Le MOUVEMENT POUR UNE ALTERNATIVE SOCIALE ÉCOLOGIQUE ET DÉMOCRATIQUE - LUTTE OUVRIÈRE - Manifeste des Libertés - Le Mouvement des Jeunes Socialistes - Mouvement Nahdha - Mouvement Tajdid France - MRAP - NO-VOX - NPA - Organisation de femmes Egalité - partenia 2000 – PADS Maroc (Parti d’Avant-Garde Démocratique Socialiste/MAROC) - PCF - PCOF - PCOT - PDP - PG - PIR (PARTI DES INDIGENES) - Le Parti Socialiste Unifié (Maroc) - Réseau Féministe « Ruptures » - Réseau Stop la Précarité - SOLIDAIRES - Solidarité Tunisienne - SORTIR DU COLONIALISME - SYNDICAT DES ECRIVAINS DE TUNISIE – UNEF - UTIT - Voie Démocratique Maroc - Voix Libre.

Communiqué LDH

Paris, le 17 janvier 2011

La LDH est au côté du peuple tunisien

La LDH salue l’insurrection du peuple tunisien qui a contraint le dictateur Ben Ali et ses proches à quitter la Tunisie.

Depuis toujours, la LDH est au côté des organisations tunisiennes qui luttent pour la liberté dans leur pays. Elle rend hommage, en particulier, à l’action opiniâtre de son organisation sœur en Tunisie, la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, dont les militants ont montré un courage sans égal face aux persécutions dont ils étaient l’objet.

La LDH s’incline devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés dans ce combat pour la liberté.

Les vœux du peuple tunisien doivent être respectés : la démocratie doit être rétablie et la Constitution réformée. Ceux et celles qui ont mis la Tunisie en coupe réglée doivent rendre compte de leurs actes, les victimes doivent être reconnues, la vérité faite et les préjudices réparés.

La LDH exprime sa condamnation la plus ferme du comportement scandaleux des autorités françaises. Après avoir soutenu sans réserve la dictature, le gouvernement français n’a pas soutenu la lutte du peuple tunisien, se contentant d’offrir sa collaboration policière à la répression. Cette attitude est indigne des valeurs de la France.

La révolution du peuple tunisien montre que l’aspiration à la liberté, à la démocratie et à la justice sociale traverse tous les pays du monde. La LDH souhaite que les autres pays de la région s’engagent, selon leur propre voie, dans la même direction.

Elle appelle l’Union européenne à cesser de cautionner les régimes les plus détestables et à appuyer ceux et celles qui combattent en faveur des libertés et de la démocratie.


Complément

12 janvier 2011 - La FIDH appelle à la création d’une commission d’enquête internationale sur la répression sanglante des manifestations en Tunisie : http://www.fidh.org/Tunisie-Pour-une-commission-d-enquete


[1Lutte Ouvrière, tout en n’étant pas signataire de ce texte, appelle à se joindre à ce rassemblement.