Histoire coloniale et postcoloniale

Accueil > racisme, antisémitisme, xénophobie > Israël/Palestine > Gaza > le rassemblement pour la Palestine, à Toulon, dimanche 20 juillet

le rassemblement pour la Palestine, à Toulon, dimanche 20 juillet

lundi 21 juillet 2014

Un rassemblement a eu lieu à Toulon, dimanche 20 juillet 2014, à 15 heures, Place de la Liberté, pour manifester la solidarité avec la population de Gaza. La section de Toulon de la Ligue des droits de l’Homme avait incité tous ceux qui partagent ses revendications à y participer.

Environ 3 000 personnes — au moins 2 000, selon les chiffres officiels — ont répondu à cet appel, en participant à ce rassemblement et en défilant pacifiquement dans la ville. Vous trouverez ci-dessous un compte-rendu fait à partir d’articles de la presse locale.

[Mis en ligne le 19 juillet 2014, mis à jour le 21]


  • Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza.
  • Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem.
  • Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza.
  • Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international.
  • Pour le soutien au gouvernement d’entente nationale [en Palestine].

Dimanche 20 juillet 15 h,

Place de la Liberté à Toulon

Rassemblement pour la Palestine

Manif de soutien aux Palestiniens à Toulon, le 20 juillet 2014 (Laurent Carratala)

Toulon. Manifestation en faveur de la Palestine hier dans les rues de la ville

par Romain Alcaraz, La Marseillaise, le 21 juillet 2014


Gaza « jamais à genoux ! »

L’information n’a pas franchement circulé par les voies habituelles. C’est sur les réseaux sociaux que l’on a vu apparaître la volonté d’organiser une manifestation en faveur de la paix et de la justice en Palestine. C’est de la même façon que la Ligue des droits de l’Homme a réceptionné "l’invitation". « Nous avons eu vent de cet événement, et bien sûr ; conformément à ce que la LDH fait partout en France, nous nous associons à l’initiative », résume Philippe Comani, à la tête du mouvement à Toulon. C’est donc autour de 15h00 que près de 400 personnes se sont rassemblées sur la Place de la Liberté. Là, les drapeaux entrent en compétition avec les pancartes pour le gain des cieux. Mais la vraie victoire est ailleurs. Avec cette marche, certes déterminée, mais néanmoins pacifique et sans débordement, les sympathisants de la cause palestinienne ont remporté une belle manche dans la lutte de l’opinion.

« Nous demandons un cessez-le-feu durable dans la bande de Gaza », rappelle Philippe Comani. Un mot d’ordre repris en chœur au moment où la marche s’élance. « Gaza debout, jamais à genoux ! », scande la foule, avant de lancer « Nous sommes tous des Palestiniens ! » Zora, au micro, appelait quelques minutes plus tôt à « de la sagesse : nous avons des droits, mais aussi des devoirs ». Du haut de son âge respectable, elle « en a vu des conflits israélo-palestiniens ». « Le sang des enfants de Gaza a trop coulé. C’est devenu insupportable. Il y avait des trêves, nous étions optimistes. Ce que je souhaite désormais, c’est que la sagesse l’emporte. »

Une minute de silence et un lâché de ballons plus tard, voilà les manifestants parfis vers le port. « Israël, assassin », peut-on aussi entendre alors que s’éloigne le cortège. Un
cortège composé en grande majorité de jeunes, auxquels s’ajoutent plusieurs formations politiques (Parti communiste, Parti de gauche, Lutte ouvrière...) et de nombreuses associations. [...]

__________________________________

Palestine : manifestations hier à Toulon et Fréjus

par P.Michon & J.Cnobloch, Var-matin le 21 juillet 2014


Deux cents dans la cité fréjusienne, plusieurs milliers hier dans la ville préfecture... Ils sont de plus en plus nombreux dans la rue à dénoncer la guerre et réclamer enfin une paix durable.

Hier après-midi, drapeaux et tee-shirts aux couleurs de la Palestine étaient de sortie pour dénoncer les combats qui font rage dans la bande de Gaza. À commencer par Fréjus où, à l’unisson, les manifestants, parmi lesquels une grande majorité de jeunes, ont affiché leur ras-le-bol à coups de slogans en faveur de la Palestine. «  Nous sommes tous des Palestiniens », « Stop au génocide ! »

« Nous voulons alerter le gouvernement français (..) Les juifs sont nos frères, mais l’État d’Israël n’est pas pour autant au-dessus des lois », expliquait l’organisateur Zyad Benhamed. Les manifestants ont ensuite entamé une marche silencieuse entre Fréjus-plage et Saint-Raphaël. Et ce malgré l’interdiction de la préfecture du Var qui avait seulement autorisé un rassemblement devant la Gabelle. Le cortège s’est dirigé dans le calme vers le front de mer avant de passer par Saint-Raphaël pour finalement retourner au quartier de La Gabelle.

À Toulon, cinq jeunes filles, Hayette, Chadia, Myriam, Imen et Lobna « avaient besoin d’en parler et de se faire entendre ». À la suite d’un appel lancé via Facebook, elles ont entraîné derrière elles quelque 3000 personnes pour manifester hier à Toulon. Leur but : « Dénoncer la guerre, soutenir le peuple palestinien et se battre pour la paix et réfuter la position de Monsieur Hollande ».

Les cinq jeunes filles, qui ont affirmé n’appartenir à aucune association, avaient elles-mêmes préparé leurs pancartes, cousues des drapeaux palestiniens et décoré leurs tee,
shirts noirs. Quelques associations se sont jointes à elles et les manifestants regroupés sur la place de la Liberté ont marché vers le port, le long de l’avenue de la République et sont revenus sur place de la Liberté par l’avenue Franklin-Roosevelt. De tous âges et toutes origines. Avec des slogans entre meilleur et pire.

__________________________________

Voila une belle éducation de fraternité, de vivre ensemble, avec exigence de défense du droit et des valeurs humaines...
Alertez Hollande ! Alertez Valls ! [1]