Histoire coloniale et postcoloniale

Accueil > racisme, antisémitisme, xénophobie > les étrangers > migrants : à quand le changement ?

migrants : à quand le changement ?

mardi 31 décembre 2013

« Liberté, Égalité, mais aussi Fraternité
Mais quand donc dans notre pays ces mots deviendront-ils réalité ?
 »


Cet’ pov’ Yolande a perdu ses papiers
Elle n’a plus à occuper le territoire français
Faut qu’elle repasse à la frontière


A Lannion, le samedi 23 novembre 2013, le Comité de défense des sans-papiers du Trégor a improvisé :

Une gavotte solidaire [1]



1ère danse

Dites-moi donc mes amis en quel pays sommes-nous ici ?
Serait-ce le Pays des Droits de l’Homme ainsi que je l’entends dire ?

Car Liberté, Égalité, mais aussi Fraternité
Cela se dit, cela s’écrit, mais qu’est-ce donc que cela signifie ?

Mais qu’est-ce que cela signifie quand on ferme la porte,
Porte fermée et bien fermée à quiconque vient frapper ?

À ceux qui viennent chercher refuge, sous la menace des fusils
On répond : Excusez-nous, vous n’êtes pas dans nos textes !

Et si ceux-là, de retour dans leur pays, sont ensuite tués
La République ne saurait être blâmée : ils n’étaient pas dans ses Lois !

Et pourtant mes amis, , on le dit et on l’écrit,
C’est dans notre pays que seraient nés les Droits de l’Homme !

Mais Liberté, Égalité, et aussi Fraternité,
Cela se dit, cela s’écrit, mais qu’est-ce que cela signifie ?

À ceux qui ne connaissent dans leur pays que faim et misère,
On dit : « Ici non plus les choses ne sont pas faciles !

Et sachez, mes bons amis, qu’en France aussi nous avons des Pauvres
Qui passent, vous comprenez bien, avant les Étrangers ! »

Et des mères avec leurs enfants, des enfants en âge de téter
Sont jetés à la rue, et tout cela sans honte !

Jetés à la rue, quand ils ne sont pas ramassés
Et enfermés comme du bétail dans un de ces maudits CRA* !

Et pourtant mes amis, on le dit et on l’écrit,
C’est dans notre pays que seraient nés les Droits de l’Homme !

Mais Liberté, Égalité, et aussi Fraternité,
Cela se dit, cela s’écrit, mais qu’est-ce que cela signifie ?

Seconde danse

Mais tu mens, mon ami, car la République est bonne fille
Qui sait le plus souvent faire à l’Étranger bon accueil !

Elle sait accueillir les Riches
Qui viennent chez nous dépenser leur argent

Et parfois même de pauvres gens
Du moment qu’ils acceptent de travailler pour une misère

S’ils veulent bien travailler pour trois fois rien
Pas trop basanés et suffisamment propres sur eux !

Mais en général la République apprécie l’Étranger
Tant qu’il reste dans son pays très loin sans songer approcher !

Et pourtant mes amis, on le dit et on l’écrit,
C’est dans notre pays que seraient nés les Droits de l’Homme !

Mais Liberté, Égalité, et aussi Fraternité,
Cela se dit, cela s’écrit, mais qu’est-ce que cela signifie ?

Tamm Kreiz

Jamais je n’avais ri comme l’autre jour
En entendant que notre beau pays serait le Pays de la Liberté et de l’Accueil

En entendant qu’il fut autrefois le pays sacré des Lumières
Ouvrant au monde une voie nouvelle pour l’Humanité

Le Pays de la Liberté, de l’Égalité, mais aussi de la Fraternité
C’est bien de le dire, beau de l’écrire, mais ce serait mieux de le vivre !

Certes, il y a eu, il y a bien longtemps, Voltaire, Rousseau et Diderot
Mais depuis il y a eu Napoléon, Pétain, Sarko, Guaino !

Mais cela change maintenant, disent certains sans rire :
Avec Hollande et Manuel Valls, tout irait beaucoup mieux !

Pour les étrangers pourtant, toujours pas de changement,
Et les choses ne s’améliorant guère, peut-être bien qu’elles empirent !

Et Liberté, Égalité, mais aussi Fraternité
Mais quand donc dans notre pays ces mots deviendront-ils réalité ?



[1Gavotenn – Degemer Mat ar Republik, par Loïc Chapron, le 12 décembre 2013